La mélisse ou mélisse officinale, nommée également piment des abeilles est une plante aromatique vivace de la famille des Lamiacées. On récolte ses feuilles à l’odeur citronnée pour en faire des tisanes aux vertus relaxantes et digestives. Côté jardin elle est mellifère et attire divers pollinisateurs, mais pas autant que d’autres plantes mellifères.

Semer ou planter ?

A moins que vous ne vouliez cultiver une grande surface de mélisse, je vous recommande plutôt l’achat de plants. Pour rappel c’est une plante vivace qui repoussera tous les ans en prenant de plus en plus de volume. De plus elle est assez coureuse, la seconde année vous retrouverez de nouveaux plants ailleurs dans le jardin.

Quel emplacement ?

La mélisse trouvera sa place dans un massif de vivaces, une plate-bande de plantes aromatiques, au verger. Elle préférera un sol fertile et frais. Pour l’exposition la mélisse se plait au soleil ou à la mi-ombre.

Il est possible de l’associer aux plantes potagères mais attention à son côté vivace qui la rend difficile à déloger une fois qu’elle est bien installée. C’est pourquoi il est préférable de ne pas la planter dans les plate-bandes de plantes potagères, hormis éventuellement en bout de planche.

Au mois de juin, un buisson de mélisse de 4 ans au potager. Elle est volumineuse, voilà pourquoi il faut bien choisir son emplacement, surtout au potager.

Récolte et séchage des feuilles

Au printemps, les feuilles de mélisse sont plus grandes que celles d’été. Elles contiennent peut-être un peu moins de composés aromatiques que les estivales mais la tisane est déjà bien aromatique. De plus en été il arrive que la mélisse soit touchée par de l’oïdium, la récolte printanière permet de l’éviter.

Les professionnels de la cueillette des plantes aromatiques et médicinales (PPAM) recommandent de récolter la mélisse après la rosée du matin.

En tant que particulier nous n’avons pas besoin de récolter plusieurs kilos de feuilles. Alors nous pouvons nous permettre d’être exigeant sur la qualité des tiges récoltées. Évitez les tiges où de nombreuses feuilles sont abimées et sélectionnez uniquement les belles tiges. Effeuillez les quelques feuilles abimées s’il y en a. Ensuite, rincez votre récolte à l’eau du robinet et séchez l’excédent d’eau avec un tissu. Groupez plusieurs tiges entre-elles avec du fil de cuisine, ficelez les et mettez-les à sécher à l’envers dans une pièce sombre et aérée. Lorsqu’elles deviennent sèches et friable, séparez les feuilles des tiges et stockez vos feuilles dans un récipient à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Recette de boisson rafraichissante à la mélisse

  • 50 feuilles de mélisse
  • 1 litre d’eau bouillante
  • 3 cuillères à café de sucre de canne ou rapadura

Dans une casserole, faîtes bouillir l’eau, éteignez le feu puis mettez les feuilles de mélisse préalablement lavées à infuser pendant 10 à 15 minutes à couvert. Filtrez puis rajoutez 3 cuillères à café de sucre (à doser selon votre convenance). Mélanger, laisser refroidir (au réfrigérateur dans un second temps) puis servir.