Cucumis sativus L. (Cucurbitacées)

Le concombre et le cornichon sont de la même espèce, c’est la variété qui les distingues. Je tiens tout de suite à mettre en garde à propos de la récolte du cornichon, elle doit être aussi régulière que possible, si vous ne pouvez pas passer au potager tous les deux jours évitez de le cultiver, vous n’aurez que des gros cornichons. De même la mise en bocaux prend du temps. Soyons plus optimiste, leur culture n’est pas très compliqué !

 

Climat

Tous les climats de France et Belgique sont possibles. La seule exigence c’est de planter lorsque les risques de gelés sont écartés. Des variétés seront plus adaptées dans le sud de la France (voir tableau ci-dessous)

Sol

Comme la plupart des cucurbitacées, le concombre aime un sol riche en matières organiques, en compost. Le sol doit se réchauffer rapidement.

Choisir vos variétés

Variétés de concombres

Photos (source : grainetiers) Variétés Caractéristiques Où la trouver ?
 arménien

Arménien

Syn : d’Arménie

Très longs et fins concombres (jusqu’à 1m)

A consommer jeune, mâtures ils manquent de goût.

Mieux adapté sud de la France (joue sur la productivité)

Botaniquement il s’agit d’un melon

A cultiver plutôt par curiosité

  • Kokopelli
  • Germinance (le moins cher)
  • Graines del Pais
 blanc-long-parisien Blanc Long Parisien

Fruits blancs, assez petits, chair douce sans amertume

  • FDSM
  • Le Biau Germe (le moins cher)
 le-genereux  Le Généreux

Fruits verts, demi-longs, épais, (jusqu’à 20+25 cm)

Précoce

Bonne productivité

Peuvent être récoltés en cornichons

  • Kokopelli
  • FDSM
  • Germinance
  • Graines del Pais
  • Le Biau Germe (le moins cher)
 vert-long-de-chine

 Très Long de Chine

Syn :

Fruits fins et très longs jusqu’à (50 cm à 1 m), côtelés. Chair blanche, ferme, croquante, de saveur douce.

Bonne productivité

  • Kokopelli
  • FDSM
  • Le Biau Germe (le moins cher)
  • Baumaux (meilleur rapport qté/prix)
DCF 1.0  Lemon

Fruits jaunes ayant la forme de gros citrons. Sans amertume, les fruits, jeunes, donnent le maximum de leur saveur.

Hâtif

Bonne productivité

  • Kokopelli
  • FDSM
  • Germinance (le moins cher)
  • Graines del Pais
  • Baumaux
 telegraph

Télégraphe

Syn : Rollison’s Telegraph

(Amélioration de la variété Long Anglais)

Chez Baumaux, « Telegraph Improved », amélioration de Télégraphe

Fruits cylindriques verts longs lisses, de 30 à 40 cm de long, à chair blanche, ferme et très pleine, qui contient peu de graines.

Rustique

Bonne productivité

  • Kokopelli
  • FDSM
  • Germinance
  • Graines del Pais
  • Le Biau Germe (le moins cher)
  • Baumaux (meilleur rapport qté/prix)
 marketmore

Marketmore

Syn : Sweet Marketmore

Fruits demi longs à peau lisse et fine, légèrement épineuse, vert foncé, de 20 – 25 cm de long. Chair ferme et croquante, comportant peu de graines. Saveur très agréable, rarement amère

Très bonne productivité

Résistante à de nombreuses maladies

  • Kokopelli
  • FDSM
  • Germinance (le moins cher)
 vert-long-maraicher  Vert long Maraîcher

Fruit cylindriques long de 25 cm,  vert clair. Chair blanche et croquante, pas d’amertume.

Rustique

Très bonne productivité

  • FDSM
  • Germinance (le moins cher)
  • Graines del Pais
 tanja  Tanja

Vert foncé, minces et d’environ 35 cm de long. Chair sans aucune amertume.

Excellente productivité

  • Germinance (le moins cher)
  • Graines del Pais

Le concombre donne généralement sur une période assez courte, deux, trois mois en général. Ce qui est dommage ! Il existe une variété de concombre qui va donner sur une très longue période c’est le Melothrie ou concombre à confire.
Ce concombre est très résistant et peut donner jusqu’en novembre. Les inconvénients sont qu’il est petit et qu’il a un goût plus prononcé, plus amer que le concombre classique, sa peau est aussi un peu plus dure.

Concombre à confire ou Melothrie

Photos (source : grainetiers) Variétés Caractéristiques Où la trouver ?
    concombre-a-confire Melothria scrabia

Petits fruits de 30 mm de long

Plante grimpante, ne se taille pas

  • FDSM
  • Baumaux

Variétés de cornichons

Photos (source : grainetiers) Variétés Caractéristiques Où la trouver ?
    miniature-white

Blanc petit de Paris

Syn : Miniature White

Petits fruits blanc crème, chair douce sans amertume.

Bonne saveur, différente des cornichons verts.

  • Kokopelli (le moins cher)
  • Baumaux
 vert-petit-de-paris Vert petit de Paris

Variété de petit cornichon court et gros de couleur verte.

 

Très bonne productivité.

  • Kokopelli
  • FDSM
  • Germinance
  • Graines del Pais
  • Baumaux (le moins cher)
 ameliore-de-bourbonne Amélioré De Bourbonne

Cornichons longs et minces, à poils noirs, et à chair ferme et savoureuse.

Bonne productivité

  • FDSM
  • Germinance
  • Baumaux (le moins cher)
 fin-de-meaux Fin de Meaux

Les fruits allongés, courts, d’un beau vert, sans épines. Chair épaisse, ferme et croquante, très savoureuse.

Rustique

Bonne productivité

Précoce

  • Kokopelli
  • FDSM
  • Le Biau Germe
  • Baumaux (le moins cher)
 de-russie De Russie

Fruits très lisses à chair fine

Bonne productivité

Précoce

Pour conserve de cornichons à la russe

  • FDSM
  • Le Biau Germe (le moins cher)
  • Baumaux

 

Culture

Exposition :

Exposition ensoleillée

Semis

Quand : A partir du mois d’avril jusqu’à mi-mai

Le semis en godet est le plus pratique. Préférez des godets pas trop petits car on ne fera pas de repiquage.

En pratique, remplissez de terreau votre godet, puis faites 2 trous profond d’environ 1 cm.

Semez une graine dans chaque, recouvrez de terreau, puis arrosez.

Vous garderez le plant le plus vigoureux.

Préparation du sol

Deux semaines avant de préférence : L’idéal est de planter le concombre suite à une culture d’engrais verts. Une légumineuse serait le top ! Si vous avez cette chance, arrachez les engrais verts deux semaines avant la plantation. Enfouissez-les au croc ou à la fourche-bêche superficiellement à la terre.

Le jour même où quelques jours avant : Débarrasser la planche de culture des adventices et/ou du paillage. Passez la grelinette ou la fourche bêche, surtout en sol lourd. Finissez par aplanir au croc sans trop casser les mottes en sol léger.

Plantation

Quand : A partir de la mi mai jusqu’à fin juin

Distances : 40 cm sur la ligne pour les cornichons, 60 cm sur la ligne pour les concombres. 1,20 m entre deux rangs.

Préparez un trou de plantation de la profondeur d’une fourche bêche. Mettez dans le fond du trou une pelletée de compost demi-mûr ou mûr. Ramenez une partie de la terre sur le compost, puis mettez votre plant de concombre, ramenez le reste de terre. Le collet ne doit pas être enterré. Tassez légèrement et faites une petite cuvette autour du plant afin de faciliter l’arrosage. Arrosez bien après la plantation au goulot de l’arrosoir.

Associations :

Bénéfique Défavorable A confirmer

Oignon

Vesce

Laitue

 Les autres cucurbitacées (courgettes, courges) Tomate : Contre les nématodes qui parasitent la tomate c’est bénéfique. J’émets une réserve sur la productivité de la tomate qui il me semble, diminue. Toutefois des expériences indiquent le contraire… Je vous invite à tester

 

Entretien :

Arrosage et paillage :

Des arrosages réguliers sont nécessaires ainsi qu’une bonne épaisseur de paillage. Pas de binages car les racines poussent en superficie, d’où l’importance du paillage.

Fertilisation complémentaire :

Tous les quinze jours (environ) un arrosage au purin d’ortie dilué à 20% puis à partir de la floraison du purin de consoude dilué entre 10 et 20%.

Palissage :

Hauteur : 1,2 m minimum. A adapter suivant les variétés.

Le filet à ramer à grandes mailles est pratique pour les cornichons. Pour en avoir fait l’expérience, si on les laisse pousser à même le sol on oublie la moitié des cornichons sur place, et quand on s’en rend compte ils sont trop gros.

Pour les concombres utilisez un treillis en fer (type grillage à mouton) ou à défaut un filet à ramer très bien ancré. Le poids des concombres peut faire pencher ses structures, d’où l’importance qu’elles soient solides.

Le palissage est plus optionnel pour le concombre, il pousse très bien à même le sol mais est plus sensible aux maladies et à la pourriture des fruits. Une année je l’ai cultivé sur une bâche noire, c’est moyennement écoresponsable mais ça avait très bien fonctionné. Je préfère maintenant les faire grimper.

Taille :

Aucune taille nécessaire pour le cornichon.

Pour la taille du concombre, vous couperez éventuellement les rameaux latéraux les plus faibles. Mais ce n’est pas indispensable.

J’ai vu un jardinier (et j’ai testé) qui coupait un concombre nouvellement formé sur deux. Le développement du concombre restant est plus rapide, le plant est moins lourd (comme je le disais ci dessus les filets peuvent s’affaisser). Cela permet une production plus étalé dans le temps, mais moindre. A vous de voir ce qui vous va le mieux.

Maladies : 

L’oïdium est courant, tant qu’il est restreint coupez les feuilles au fur et à mesure et compostez-les dans un tas de compost (pas de compostage direct à même le sol).

Récolte :

La récolte se fait au fur et à mesure des besoins pour les concombres. Petits ils sont généralement meilleurs, une fois gros c’est plus agréable de retirer les graines. Ils se conservent mieux sur le pied, mais ils continuent de murir !

La récolte des cornichons, comme je le disais en introduction, doit être régulière pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Tous les jours c’est idéal, tous les deux jours ça le fait aussi, lorsqu’ils mesurent de 5 à 7 cm environ. La conservation se fait dans du vinaigre et aromates, tel Amora.