Foeniculum vulgare (Apiacées)

Le nom fenouil désigne de nombreuses plantes aux genres différents. Cette fiche est surtout axée sur le fenouil commun, celui que nous consommons principalement pour son bulbe. On a aussi le fenouil vivace, que l’on cultive pour son feuillage (ainsi que sa beauté et son parfum).

Le fenouil est à la fois légume, un condiment, une plante médicinale et lorsqu’il monte en fleurs il attire à lui une belle diversité d’insectes auxiliaires.

Climat

Plante d’origine méditerranéenne, le fenouil aime la chaleur mais déteste la sécheresse. Cette dernière favorise la montée en graines qui se manifeste au détriment de la formation du bulbe. Il faudra donc lui apporter régulièrement de l’eau.

Même s’il vient de la région du soleil on peut le cultiver dans toute la France et Benelux, il préfère même un climat doux.

Sol

Le fenouil aime un sol riche et bien drainé, il craint un sol lourd et asphyxiant.

Choisir vos variétés

Photos (issues des grainetiers) Variétés Caractéristiques Où la trouver ?
doux-precoce-d-ete Doux Précoce d’été

Bulbe plat

Hâtive

Bien adapté climats frais

 

Kokopelli

FDSM

Germinance

Le Biau Germe (le moins cher)

zena-fino Zena Fino

Bulbe blanc légèrement plat

Bonne résistance montaison Adapté en climat chaud ou culture sous serre

Kokopelli

Germinance (le moins cher)

Graines del Pais

Baumaux

finale Finale

Bulbe blanc rond

Précoce

Résistance montaison

Adapté en climat chaud ou culture sous serre

FDSM (le moins cher)

Graines del Pais

Baumaux

Perfection Variété sélectionnée pour les climats frais Kokopelli
selma Selma

Bulbe blanc et gros

Précoce

Résistant à la montaison

FDSM (le moins cher)

Baumaux

Culture du fenouil

Exposition :

Ensoleillée

Préparation du sol (2 semaines avant la plantation)

Au cours de sa croissance le fenouil va former un pivot racinaire assez conséquent, c’est pourquoi il est bon de bien aérer la terre avant la culture, grelinette ou fourche bêche et passage du croc. Apportez du compost, une pelletée par mètre carré. Si votre parcelle a été enrichie à l’automne en compost, il est inutile d’en apporter.

Plantation (semis)

Quelques précautions : Il peut arriver que les semences ne soient pas sorties de leur dormance, mettez-les au moins 48h au réfrigérateur avant votre semis.

Quand : deux périodes de semis

Semis de printemps :

  • A partir de Mars dans le Midi à fin mai
  • A partir de Mi-Avril dans les autres régions à fin mai

Semis d’été :

  • En juin et juillet

En place, en pleine terre : Semer à 2 cm de profondeur en ligne distantes de 40 cm. Le semis est assez dense, surtout pour le semis de printemps au résultat parfois plus aléatoire. La semence a besoin d’au moins 12°C pour bien germer. Hâter éventuellement la culture avec un voile de forçage. On éclaircit environ un mois après la levée, lorsque les plants mesurent 5 cm de haut, on laisse un plant tous les 5 cm. On peut repiquer les plants éclaircis après habillage. Un mois plus tard on éclaircit une seconde fois, en gardant un bulbe tous les 15 à 20 cm, attention on essaye de garder ceux qui sont les plus ronds, on retirera les plus élancés.

A chaud, en godet (ou alvéole) : A privilégier si les températures sont encore fraîches, en région fraiches pour les premiers semis, ou si vous voulez démarrer au plus vite. Repiquage deux mois plus tard en pleine terre

La levée se fait habituellement en 10 à 12 jours. Gardez le substrat ou la terre humide le temps de la germination.

Associations :

Bénéfique Défavorable

Céleri-rave

Poireau

Basilic

Tomate

Concombre

Piment

Epinard

Haricot

Navet

Choux

 

Le fenouil est réputé être une mauvaise plante compagne. Mais j’ai pu observer un très bon accord avec les poireaux. Ces derniers étaient même bien plus gros à proximité du fenouil qu’à côté d’autres plantes compagnes.

Entretien :

Arrosage réguliers pendant le grossissement des bulbes. A espacer en fin de culture.

Butter légèrement les bulbes afin de les rendre plus blancs et plus tendres. Idem pour les protéger des gelés à l’automne.

Sans oublier les travaux habituels, binage, sarclage et paillage. Rappelez-vous le fenouil aime une terre meuble.

Récolte :

Récolter dès qu’ils sont suffisamment gros. Le risque est qu’ils montent en graines où qu’ils pourrissent de l’intérieur.

Après avoir coupé les tiges on les conserve en cave, en jauge ou en bac de sable humide. Ils se conservent bien également dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Recette :

Si le fenouil vous ravive des souvenirs pas très agréables de la cantine, essayez de la manger cru, je vous assure, ça n’a rien à voir ! Voici une petite recette que je fais souvent, coupez avec un couteau bien aiguisé d’assez fines lamelles de fenouil. Dans un petit bol mélangez à part égales jus de citron et huile d’olive, ajoutez un peu de fleur de sel, mélangez cette vinaigrette puis ajoutez-la au fenouil. Mélangez pour imbiber tout le fenouil. Si vous avez le temps, mettez ce mélange une petite heure au réfrigérateur avant de passer à table.