Le fraisier (Fragaria sp) fait partie de la famille des Rosacées. Ha ! Qu’elle est bienvenue la fraise de mai ! C’est le premier fruit de l’année et c’est vraiment un grand plaisir de les retrouver chaque année. Une bonne cure de vitamines sur plus d’un mois !

Climat

Tous climats.

Sol

Le fraisier n’aime pas une terre trop calcaire ni trop humide. Il aime à l’inverse qu’elle soit légèrement acide et riche en matières organiques.

Choisir vos variétés

Je vous encourage, comme pour toutes plantes cultivées, à planter différentes variétés et multiplier celles qui vous plaisent et se plaisent le mieux dans votre jardin. Concernant les fraises, j’aime bien les variétés « Mara des bois » et « Rubis des jardins »

Variétés remontantes

Photos (source : grainetiers) Variétés Caractéristiques Où la trouver ?
 Charlotte Charlotte

Gros fruits (15 g) de couleur rouge foncée, allongés juteux et très sucrés

Variété vigoureuse

Bon rendement

Commune, mais efficace

  • Ribanjou
  • Fraisiers de France
  • Plantfor
 mara-des-bois Mara des bois

Fruits moyens (10 g) à la chair fine, fondante, juteuse et parfumée au goût de fraise des bois.

Bon rendement

Une de mes préférées

  • Ribanjou
  • Plantfor
 Cirafine Cirafine

Fruits allongés de couleur rouge intense, de taille moyenne (13 à 15g), de bonne saveur

Rustique

Conservation moyenne

Un « beau » fruit

  • Fraisiers de France
  • Plantfor
 cijose Cijosée

Fruits coniques de couleur rouge vif et brillante, chair juteuse et fine. Acidité moyenne.

Rustique

A cultiver en régions fraîches

  • Fraisiers de France

 Variétés non remontantes

Photos (source : grainetiers) Variétés Caractéristiques Où la trouver ?
 ciflorette Ciflorette

Fruits ovoïdes de taille moyenne (17 g), de couleur orangé à rouge avec un excellent goût fruité, très sucrée et aromatique (élue « Saveur de l’année 2000 »).

Demi-précoce

Rustique et vigoureuse

Rendement moyen

A prendre pour son goût

  • Ribanjou
  • Fraisiers de France
 rubis-des-jardins Rubis des jardins

Fruits coniques et courts, de taille moyenne (15 à 18g) et de couleur rouge vif à rouge sang, brillante

Chair très fine et juteuse, goût sucré et aromatique

Bonne conservation

Sélection récente du Ciref, bonne résistance contre divers champignons pathogènes

  • Ribanjou
  • Fraisiers de France
 Elsanta Elsanta

Fruits coniques, de bonne taille  et de couleur rouge et de cœur blanc et de bonne saveur.

De saison

Bonne conservation

Excellente productivité

De bonne qualités pour le commerce, mais pour le potager ?

  • Fraisiers de France
 Gariguette Gariguette

Fruits allongés de couleur rouge orangée

Précoce et vigoureuse

La plus connue des fraises, mais excellente… Tant qu’elle n’est pas cultivée hors sol !

  • Fraisiers de France
  • Plantfor
 madame-moutot Mme Moutot

Fruits réguliers et de bonne taille,  à chair ferme et sucrée.

A consommer rapidement après récolte

Rustique

Ancienne variété début XX, obtenue par M. Charles Moutot

  • Fraisiers de France
 Manille Manille Fruits coniques et gros, peau ferme, et de bonne saveur.
Besoins en froid élevés (adaptée régions fraîches)Précoce Résistance à l’oïdium. Bonne variété pour confitures
  • Plantfor

Fraisiers des bois et grimpantes

Ces variétés préfèrent une exposition mi-ombre

Photos (source : grainetiers) Variétés Caractéristiques Où la trouver ?
 Blanche_des_bois Blanche des bois Fruits petits et blancs à la saveur très fuitée et sucrée
Faible productivitéGoût remarquable
  • Ribanjou
OLYMPUS DIGITAL CAMERA Reine des vallées Fruits petits et rouges à la saveur fuitée et sucrée
Faible productivitéA cultiver pour sa saveur
  • Ribanjou
  • Plantfor
mount-everest Mount Everest

Fruits un peu plus gros que les deux précédents.

Produit de longs rameaux que l’on peut palisser sur un tuteur ou un treillis, ou bien laisser retomber depuis une suspension.

Possibilité en couvre sol également

  • Fraisiers de France
  • Plantfor

Culture des fraisiers

Exposition :

Ensoleillée, mi-ombre

Préparation du sol + Plantation

Amendement : Compost mûr et cendre de bois

Distances de plantation : 50 à 70 cm entre les lignes

Quand les planter :

  • Mars à mi avril pour les plants frigo
  • Juillet, août, septembre pour les plants en godet

Tutoriel photo et vidéo (méthode Michel Briot et plantation de plants frigos)

Associations :

Bénéfique Défavorable
  • Cosmos (ombrage léger durant l’été)
  • Tagète
  • Alliacées (mais peu pratique)

 

Entretien :

  • Couper les premiers stolons de l’année pour concentrer l’énergie des plants à produire des fraises. Si on compte multiplier ses fraisiers à partir du mois de juin (environ) on laisse les stolons se multiplier.
  • Garder un œil sur l’état des feuilles, quand elles commencent à avoir des taches marrons ou pourpres (maladie des taches pourpres), retirez les feuilles malades
visuel-taches-pourpres

La maladie des taches pourpres est assez courante

  • Bien entretenue, une fraiseraie peut rester en place 3 voir 4 ans.
  • Rajouter du compost mûr entre les plants chaque année, à l’automne par exemple, griffez pour l’incorporer superficiellement dans le sol.
  • Concernant l’arrosage, éviter de mouiller le feuillage. Arroser directement au tuyau sans pistolet ou en ayant installé un tuyau microporeux.
  • Désherber si besoin et pailler entre les plants, de préférence avec du paillis un peu acidifiant (tonte de pelouse sèche), à renouveler
  • Placer éventuellement un filet contre les oiseaux. Il faut bien surélever le filet avec des arceaux.
  • La seconde année, au printemps, nettoyez la parcelle en coupant toutes les feuilles mortes

Multiplication (par marcottage) :

Le fraisier se reproduit de façon asexuée en produisant des stolons. Les stolons sont des tiges aériennes qui partent de la base du plant puis forment régulièrement des nœuds et des petites plantules. Une plantule est transportée à quelques centimètres de la plante mère par le stolon. Plus le stolon grandit et plus les plantules descendent progressivement jusqu’à toucher la terre, elles n’ont plus qu’à s’enraciner pour former un nouveau plant. Le stolon continue à se développer pour permettre à une deuxième plantule de prendre racine puis une troisième etc…
marcottage

J’utilise ici une plaque alvéolée à gros trous coupée en 4 dans le sens de la longueur et remplie de terreau. Je prends les plus beaux plants issus des stolons et je les fixe dans le terreau à l’aide d’un petit fil de fer plié en U. 3 semaines à 1 mois plus tard les jeunes plants doivent être enracinés, les stolons peuvent être coupés. Sur cette photo les jeunes plants sont déjà bien enracinés dans le terreau, j’aurais déjà pu couper le lien avec les parents (le stolon). A partir du mis d’août ils peuvent être repiqués à leur place définitive.

C’est une technique pour en replanter sur une nouvelle planche, on peut aussi décider de les laisser se multiplier sur la ligne ou sur une autre ligne parallèle.

Récolte :

De mai à juillet et jusqu’à septembre pour les variétés remontantes.