Cucumis melo L.

Quel plaisir de manger des melons de son potager. Surtout quand ils se sont bien gorgés de soleil, les sucres bien formés et quand leur flaveur est limite enivrante. Rien à voir avec le melon du supermarché ! L’inconvénient, sa réussite est assez difficile et réussit vraiment bien dans les régions chaudes. Vous êtes plus vers le Nord ? Rassurez vous, il y a des astuces pour le réussir !

Climat

La culture du melon est surtout adaptée aux régions les plus chaudes. C’est à dire le Sud Ouest, la Provence. Le climat de montagne n’est par contre pas adapté. A tester tout de même sous serre. Moitié Nord de la France sa culture peut réussir en trichant un peu avec un tunnel ou en le cultivant sous serre. Ceci dit a Angers je réussis très bien sa culture et ils sont bien savoureux, j’avoue qu’ils peuvent être meilleurs plus au sud ! La sélection de variétés adaptées à son climat est un facteur important dans les régions les moins favorables.

Sol

Tout type de sol possible. Il aime une terre très riche en matières organiques.

Choisir vos variétés

Photos (source : grainetiers) Variétés Caractéristiques Où la trouver ?
 ananas-d-amerique-a-chair-rouge Ananas à chair rouge

 

Fruits ronds de 300 à 500g à la chair orange rouge, ferme, parfumée, juteuse et sucrée.

Bonne productivité

  • Kokopelli (le moins cher)
  • FDSM
  • Baumaux
 jaune-canari Jaune Canari

Fruits ovales de 1 à 1,5 kg, écorce jaune d’or vif, chair blanche, sucrée et parfumée.

Se récolte avant complète maturité et se conserve plusieurs mois en cave.

  • Germinance
  • Graines del Pais
  • Baumaux (le moins cher et la plus grande quantité)
 charentais Cantaloup Charentais

Fruits ronds jusqu’à 2kg, écorce fine, lisse, et vert clair. La chair orange foncé, très juteuse et très parfumée.Précoce

Variété traditionnelle et excellente !

  • Kokopelli
  • FDSM
  • Germinance
  • Le Biau Germe
  • Baumaux (le moins cher et la plus grande quantité)
SONY DSC

De Montréal

variation du Melon Ananas d’Amérique.

Fruits ronds jusqu’à 6 kg à la chair vert pâle, fruits très juteux et savoureux

Très gros fruits

  • Kokopelli
 noir-des-carmes

Noir des Carmes

Syn : Cantaloup sucrin de Montreuil

Fruits ronds lisses et côtelé de 1 à 1,5 kg de couleur vert noir tournant à l’orange à pleine maturité. La chair orange est sucrée et parfumée.

Précoce

A consommer rapidement après la récolte

  • Kokopelli
  • FDSM
  • Germinance
  • Graines del Pais
  • Le Biau Germe (le moins cher)
de-luneville De Lunéville

Les fruits peuvent dépasser les deux kilos. Ils sont de forme ronde ou de forme ovale, avec une peau de couleur verte et noire.

Très précoce

Grande résistance au froid et à l’humidité !

A cultiver dans les régions fraîches !

Cette variété ancienne est originaire de Lorraine. Elle était produite auparavant à très grande échelle. Elle est issue de “Noir des Carmes” et de “Prescott”. Cette variété a été précieusement conservée pendant 30 ans par Michel Chadkowski, le président de la Société d’Horticulture de Lunéville. Merci Monsieur !

Variété également recommandée par Michel Lachaume, passionné de sélection sur les melons

  • Kokopelli (indisponible janvier 2017)
  • Baumaux
 petit-gris-de-rennes Petit Gris de Rennes

Fruits ronds et lisses, assez petits, de 500g à 1kg, dense. Chair orangée, toujours très sucrée et savoureuse.

Précoce

Bonne productivité

Bien adapté aux régions fraîches

  • Kokopelli
  • FDSM
  • Germinance
  • Graines del Pais
  • Le Biau Germe (le moins cher)
  • Baumaux (meilleur rapport qté prix)
 sucrin-de-tours Sucrin de Tours

Fruits oblongs à peau grossière, de taille moyenne à la chair est rouge orangé, épaisse, ferme, sucrée, de bonne qualité

De saison

Très bonne productivité

A été beaucoup cultivé dans la région de Tours – bien adapté à ce climat

  • FDSM
 vert-olive-d-hiver

Vert Olive d’Hiver

Syn : Melon tardif espagnol ; Melon espagnol; melon de Noël

Fruits ovales, vert foncé à chair rouge pâle, assez épaisse, très sucrée et juteuse.

Tardive

Très bonne conservation (plusieurs mois)

Variété adaptée pour le Midi

  • FDSM
  • Germinance (le moins cher)
  • Graines del Pais
  • Baumaux (meilleur rapport qté prix)
 boule-d-or Boule d’Or

Fruits ronds à peau épaisse et lisse, couleur jaune d´or et à chair vert pâle parfumée et de bonne saveur

Les fruits se conservent plusieurs semaines dans un endroit frais et sec.

Peu productif

A cueillir quand le fruit est bien jaune, pas de senteur venant du fruit.

  • FDSM
  • Germinance (le moins cher)
 charentais-superprecoce-du-roc

Védrantais

Syn : Charentais Superprécoce du roc (chez Baumaux)

Fruits ronds à peau lisse, de taille moyenne couleur vert clair avec une chair ferme, orange foncé, très sucrée et parfumée.

Bon échelonnement des récoltes

Variété résistante à deux races de Fusarium (0 et 2)

Type cantaloup

  • Le Biau Germe (le moins cher)
  • Baumaux (meilleur rapport qté prix)

Culture

Exposition :

Ensoleillée obligatoirement !

Semis

Quand : A partir du mois d’avril jusqu’à fin mai

Le semis en godet est le plus pratique. Préférez des godets pas trop petits car on ne fera pas de repiquage.

En pratique, remplissez de terreau votre godet, puis faites 2 trous profond d’environ 1 cm. Si vous avez peu de semences ne mettez qu’une graine par pot, vous recyclerez le terreau.

Semez une graine dans chaque, recouvrez de terreau, puis arrosez.

Vous garderez le plant le plus vigoureux.

Préparation du sol

Deux ou trois semaines avant de préférence : L’idéal est de planter le melon suite à une culture d’engrais verts. Une légumineuse serait le top ! Si vous avez cette chance, arrachez les engrais verts deux semaines avant la plantation. Enfouissez-les au croc ou à la fourche-bêche superficiellement à la terre.

Le jour même où quelques jours avant : Débarrasser la planche de culture des adventices et/ou du paillage. Passez la grelinette ou la fourche bêche, surtout en sol lourd. Finissez par aplanir au croc sans trop casser les mottes en sol léger.

Plantation

Quand : A partir de la mi mai jusqu’à fin juin

NB : En climat frais voir ci dessous § Entretien/Astuces en climat frais

Distances : 75 cm sur la ligne. 1,20 m entre deux rangs.

Préparez un trou de plantation de la profondeur d’une fourche bêche. Mettez dans le fond du trou une bonne pelletée de compost mûr. Ramenez une partie de la terre sur le compost, puis mettez votre plant de melon, ramenez le reste de terre. Le collet ne doit pas être enterré. Tassez légèrement et faites une petite cuvette autour du plant afin de faciliter l’arrosage. Arrosez bien après la plantation au goulot de l’arrosoir.

Associations :

Bénéfique Défavorable
  • Laitue (en début de culture)
  • Basilic
  • Autres Cucurbitacées
  • Tomate
  • Poivron

Entretien :

Taille : Partie un peu moins sympathique sur la culture du melon car il n’est pas toujours facile de s’y retrouver ! Je vous rassure, j’ai déjà complètement oublié de tailler des plants, ils avaient tout de même bien donnés. La taille est tout de même bien utile dans les régions les plus fraîches.

  1. Au début c’est simple, on va pincer la tige principale au dessus de la seconde feuille, on aura attendu que la troisième feuille ait déjà poussée !
  2. A l’aisselle de ces feuilles vont se développer deux nouvelles tiges (tiges secondaires), on va les couper au dessus de la sixième feuille quand une bonne dizaine de feuilles aura poussé par tige secondaire.
  3. Des nouvelles tiges (des rameaux) vont se développer à l’aisselle des feuilles de ces tiges secondaires, on va couper trois feuilles après la formation des fruits, lorsqu’ils sont déjà formés.
  4. On garde 6 melons maximum par pied.

 

Arrosage : Arroser régulièrement tant que les fruits sont en croissance. Ensuite arrêter pour laisser les sucres se former.

Astuces en climat frais :

Cultiver sur une bâche noire. Comme vous le savez le noir chauffe et créé un microclimat favorable à la croissance des plants. Alors oui il y a toujours l’inconvénient de la pollution mais je vous invite à bien la recycler après la saison. Si vous prenez de la bonne qualité, vous pourrez même vous en resservir tous les ans.

Cultiver sous tunnel (ou sous serre) : Si vous avez une serre, c’est parfait ! Sinon offrez à vos melon un petit toit avec un tunnel de forçage. A aérer tout de même s’il fait trop chaud et pour permettre la pollinisation

La combinaison des deux, bâche noire et tunnel, vous permettra d’obtenir des melons même si votre région est très fraîche l’été.

Récolte :

Ha ! On reconnaîtra le bon moment de la récolte rien qu’à l’odeur. Et contrairement au magasin il est inutile de coller son nez sur le melon, il embaume le potager (enfin le coin des melons) de son odeur. Bon si il faudra juste repérer le ou lesquels sont bons à être dégustés. C’est le mot, car si vous parvenez à avoir un tel parfum il y a peu de risque pour qu’il ne soit pas bon !

Les autres signes, la queue se détache facilement, la couleur du melon change.

Le seul regret c’est quand on cueille les derniers ! Mais on aura fait le plein de bonnes choses !