Le panais, Pastinaca sativa, fait partie de la famille des Apiacées comme la carotte, le persil, le céleri etc… Relativement peu consommé, il mérite pourtant un grand intérêt au jardin comme en cuisine. Sa culture est simple et très productive, c’est une plante qui résiste bien aux maladies et aux vers de la mouche de la carotte. Une attention particulière est à prendre en compte sur sa faculté germinative qui est de 1 an (parfois 2), il faut donc racheter souvent des semences, mais vous pouvez faire mieux, c’est faire vos propres graines ! Dans mon potager le panais trouve sa place tous les ans !

Climat

Le panais vient bien partout en France, Benelux et Suisse. Il résiste bien au froid mais a tendance à monter avec la sécheresse.

Sol

Le panais aime un sol bien ameubli et profond car sa racine puissante peut descendre très bas dans le sol.

Il aime une fumure organique pas trop fraîche.

Choisir vos variétés

Photos (issues des grainetiers) Variétés Caractéristiques Où la trouver ?
 turga Turga

Racines de 25 à 30 cm de long à la peau fine.

Variété d’origine hongroise

Sélection biodynamique Suisse chez Germinance

  • FDSM
  • Germinance (le moins cher)
 tender-and-true Tender and True

Racines longues et blanches, fuselées et régulières de 25 à 35 cm de long de saveur douce et au goût subtil.

Variété traditionnelle anglaise du 19 ème siècle.

  • FDSM
  • Germinance (le moins cher)
  • Graines del pais
  • Baumaux
 demi-long de guernesay Demi long de Guernesay

Variété classique à racine plus courte et un peu plus ronde que le panais Turga.

Excellente saveur.

  • FDSM
  • Germinance (le moins cher)
  • Graines del pais
  • Baumaux
 aromata Aromata

Racines longues, minces, fuselées, de couleur crème, fermes et juteuses.

Rustique, bonne résistance aux maladies.

Variété biodynamique Allemande (améliorée sur plus de 15 ans, surtout pour sa saveur)

Je cultive cette variété tous les ans et j’en suis très satisfait

  • Germinance
 rond-hatif Rond Hâtif

Racine jaunâtre, en forme de toupie, à chair blanche, de saveur douce.

De part sa forme conviendra mieux aux terres lourdes (à dominance argileuse)

Variété ancienne et recherchée !

  • Germinance

Culture

Exposition :

Ensoleillée

Préparation du sol

Bien ameublir le sol à la grelinette. Apportez un peu de compost mûr à la plate-bande, incorporez-le superficiellement puis égalisez au croc.

Semis

Le semis du panais se fait en place.

On creuse un très léger sillon de 1 cm de profondeur et on sème une graine tous les 2-3 centimètres. Les rangs sont espacés de 30 cm.

La levée est assez lente, on peut considérer une fourchette de 10 à 20 jours. Pour favoriser cette levée on arrose souvent et légèrement.

Quand ?

De février à juin suivant les régions. Inutile de semer trop tôt si votre région est froide l’hiver, attendez avril. Dans le Midi et surtout en Provence ne semez pas après fin mai. Dans le Nord de la France, Est, Belgique, Suisse vous pouvez semer jusqu’en juin.

Associations :

Bénéfique Défavorable
  • Betterave
  • Chou-rave
  • Oignon blanc
  • Radis
  •  Laitue

Entretien :

  • Éclaircir à 10 cm quand les plantules sont bien développées (environ 3 feuilles vraies)
  • Binages et sarclages réguliers
  • Paillez lorsque le sol est suffisamment réchauffé
  • Arroser souvent et peu le temps de la levée, ensuite distancez les arrosages mais apportez une plus grande quantité. L’eau doit atteindre les racines. Bien évidement on adapte suivant la météo.

Récolte :

Le panais sera récolté au fur et à mesure des besoins. Aidez-vous d’une fourche bêche pour le récolter.

En climat doux le panais peut passer l’hiver en terre

En climat plus froid, le panais devra être arraché puis conservé en silo, en cave. La conservation est assez bonne dans le bas du réfrigérateur.

Préparation :

Pour la plupart des recettes je conseille de retirer le cœur qui est très fibreux, quasi immangeable. Pour les soupes il peut être gardé.

Recettes :

Voici une petite recette pour une garniture, très simple et particulièrement agréable :

Pour 2-3 personnes :

Éplucher et couper 3 panais et 2 carottes. Retirer le cœur des panais, filandreux. Tailler en mirepoix.

Ciseler 2 échalotes

Faire chauffer dans un wok un peu d’huile d’olive, rajouter les échalotes et les faire suer quelques minutes.

Ajouter les carottes, un fond d’eau, laisser mijoter à feu doux quelques minutes. Ajouter ensuite les panais qui ramollissent plus vite que les carottes.

Lorsque les légumes sont encore un peu croquants (les gouter) rajouter un centimètre de gingembre râpé, 3 cuillères à soupe de sauce soja, une cuillère à café de sucre roux.

Bien enrober les légumes de sauce soja, poivrer, laisser encore une ou deux minutes. C’est prêt.

La sauce soja étant déjà salée, vous n’aurez probablement pas de sel à rajouter.