Le poireau, (Allium porrum L.), fait partie de la famille des Alliacées (nouveau nom Amaryllidacées, mais j’ai du mal à m’y faire). Il est possible d’en récolter presque toute l’année en échelonnant les semis et en choisissant les variétés adaptées à chaque saison de culture.

Climat

Tous climats de France, Benelux et Suisse, le poireau supporte très bien le froid, donc même en climat de montagne c’est possible d’en cultiver.

Sol

Il aime particulièrement une terre riche en matières organiques bien décomposée.

Choisir vos variétés

Photos (issues des grainetiers) Variétés Caractéristiques Où la trouver ?
 jaune-gros-du-poitou Jaune Gros du Poitou

Gros fût blanc, court et trapu, feuillage de couleur vert jaune.

De saveur douce pour un poireau

Précoce

Résistance moyenne au froid, à cultiver en région à climat doux ou pour une récolte d’été automne

 

  • FDSM
  • Germinance
  • Graines del Pais
  • Le Biau Germe (le moins cher en bio)
  • Baumaux (le moins cher, non bio)
 gros-long-d-ete-2

Gros Long d’été

Sous variété : 2

Syn : Gros Long du Midi

Gros Long de Nice

Gros fût blanc, long, feuillage vert clair

Très précoce

Idéal pour récolte d’été.

  • Germinance
  • Graines del Pais
  • Baumaux (le moins cher)
 electra Electra

Fût demi long, volumineux, aux larges feuilles d’un vert foncé bleuté

Demi Précoce

Bonne congélation

Pour récolte de fin d’été automne

  • FDSM
  • Germinance (le moins cher)
  • Baumaux (meilleur rapport qté/prix mais non bio)
 bleu-de-solaize

Bleu de Solaize

Syn : Bleu de Solaise

Gros fût au feuillage bleuté

Très rustique, excellente résistance au froid

Originaire de la région de Lyon

Idéal pour récolte d’hiver

  • Kokopelli
  • FDSM
  • Germinance (le moins cher en bio)
  • Graines del Pais
  • Baumaux (le moins cher mais non bio)
 saint-victor Saint Victor

Gros fût, demi long, au feuillage bleu violet

Très rustique, excellente résistance au froid

Pour récolte d’hiver et printemps

  • FDSM
  • Germinance
  • Graines del Pais
  • Le Biau Germe (le moins cher)
  • Baumaux
 monstrueux-de-carentan-2

Monstrueux de Carentan

Sous variété : 2

Fût courts et très larges (jusqu’à 8cm de diamètre !), feuillage

Bonne résistance au froid

Pour récolte d’automne, hiver et printemps

  • Kokopelli
  • FDSM
  • Graines del Pais
  • Le Biau Germe (le moins cher en bio)
  • Baumaux (le moins cher, mais non bio)
SONY DSC Bleu de Liège

Gros fût large et court, au feuillage bleuté

Excellente résistance au froid

Originaire de Belgique

Pour récolte d’hiver et de printemps

  • Kokopelli (épuisé mai 2016)
  • Le Biau Germe (le moins cher)
  • Baumaux
 perpetuel

Perpétuel à gousses

Syn : Poireau des vignes

Poireau indigène qui se multiplie par bulbilles, et qui reste en place pendant plusieurs années. Plus mince que les variétés cultivées, rustique et parfumé.
  • FDSM (en plants, très cher et mauvais commentaires sur le site)
  • Le Biau Germe (disponible seulement à la mi août)

Culture

Exposition :

Ensoleillée

Semis

Quand :

Mois J F M A M J J A S O N D
Poireaux d’été  (X)  X X
Poireaux d’automne X X
Poireaux d’hiver (et printemps) X X

Comment :

Semer assez serré en pépinière. On ne sème généralement pas le poireau à sa place définitive, les plus beaux plants seront transplantés par la suite.

NB : Maintenant il est courant de trouver des plants prêts à planter sur les marchés ou en jardinerie. Si vous avez raté votre semis c’est une solution relativement économique (selon les vendeurs bien sur, mais généralement le prix est correct)

Attention : La faculté germinative de la graine de poireau est de 2 ans seulement. Faites attention à la date sur le sachet avant de semer.

Plantation pour obtenir des beaux fûts

Quand :

Lorsque les plants font la grosseur d’un crayon, soit 2 à 3 mois après le semis.

Comment :

Déterrez vos poireaux à la fourche bêche et sélectionnez les plus beaux (grosseur d’un crayon environ). Habiller les poireaux en coupant la moitié des racines et la moitié des feuilles.

Puis praliner, c’est-à-dire enrober les racines nues du poireau d’une boue semi liquide constituée à partir de terre du jardin de compost mûr et d’eau

A l’aide d’une serfouette ou d’un buttoir commencez par tracer un sillon d’environ 5 cm de profondeur. Puis à l’aide d’un plantoir faites des trous de la longueur du plantoir tous les 10 cm. Mettez un poireau dans chaque trou en prenant garde que les racines ne remontent pas. Puis arrosez généreusement au goulot dans le sillon uniquement. La terre va ainsi se tasser autour des poireaux. Finissez par pailler entre les rangs.

Une fois que vos poireaux auront repris et se seront développés, buttez-les une première fois en ramenant les 5 cm de terre du sillon sur les poireaux. Avec le trou de plantation initiale vous aurez déjà 10 cm de blanc. Puis, cet automne buttez une seconde fois à la serfouette afin de rajouter encore 10 cm de terre sur le poireau. Vous obtiendrez ainsi de beaux poireaux avec des futs de plus de 20 cm !

Associations :

Bénéfique Défavorable
  •  Apiacées en général : Carotte, fenouil, céleri, panais, aneth, persil, cumin
  • Œillet d’inde
  • Autres alliacées : Oignon, ciboulette, ail, échalote

Entretien :

  • Buttage successif au cours de la croissance du poireau, le blanc sera ainsi de plus en plus long
  • Sarclage
  • Paillage
  • Protéger de la mineuse avec un voile anti-insectes ou couper les feuilles atteintes. Voyons ça plus en détails dans le chapitre ravageurs.

Ravageurs :

Ennemi numéro 1 (pas partout mais dans de nombreuses régions tout de même) depuis une bonne dizaine d’années, c’est la mineuse du poireau (elle était absente de France avant). L’asticot se développe, mange et progresse dans le fût du poireau, puis il se transforme en pupe pour passer l’hiver dans le poireau avant d’émerger en mouche à la sortie de l’hiver. De quoi sincèrement vous dégouter quand vous découvrez les pupes au nettoyage des poireaux en cuisine.  Pour prévenir son attaque je vous conseille d’intercaler les rangs de poireaux avec des rangs d’Apiacées (semis de carotte et fenouil à cette saison) bien qu’un essai en champ ait été fait sans résultats probants (en 2001).

Petite parenthèse en biologie, chez les mouches on retrouve ce cycle : Mouche => Oeuf => Asticot (souvent 3 stades larvaires) => Pupe => Mouche

Poser un filet anti-insectes à maille fine (0,8 ou 0,5 mm) en fin d’hiver et à l’automne (période des vols) semble la seule méthode efficace, à condition que la pose soit très soigneuse (la mouche est capable de trouver le moindre passage) et que les feuilles ne soient pas en contact avec le voile (sinon la mouche pondra à travers). Quand vous découvrez des pupes coupez les en deux avec un couteau.

Il existe un hyménoptère (une autre mouche) parasitoïde (Halticoptera circulus) de la mineuse du poireau. Il n’est pas forcément évident de l’identifier et ce n’est pas sur que vous en ayez chez vous, mais encore une fois, en favorisant les auxiliaires au jardin on augmente les chances que la régulation se fasse naturellement.

halticoptera-circulus

Peut être vous verrez Halticopetera circulus dans votre jardin, c’est donc un bon signe pour vos poireaux

Récolte :

Au fur et à mesure des besoins et comme ils sont très résistants au froid ils peuvent rester en terre tout l’hiver.