Retour à : Les voiles de forçage et d’hivernage

Le tunnel nantais se construit à partir d’arceaux sur lequel on dispose un film ou un voile d’hivernage P30. Des piquets et de la ficelle permettent de bien fixer le film au tunnel. Ce type de tunnel est économique et rentable et durable (du moins pour les arceaux) au vu des nombreux avantages dont nous pouvons en tirer tout au long de la saison.

Les arceaux

Il existe deux types d’arceaux, les arceaux en plastique et les arceaux en acier. Pour avoir testé les deux types d’arceaux, je vous recommande les arceaux en acier, plus durables et plus pratiques. Ils disposent de deux petites boucles qui permettent de fixer des ficelles d’attache.

J’ai eu mes premiers arceaux avec mon père et pendant longtemps j’ai trouvé difficile de m’en procurer d’autres, mis à part sur le bon coin. Aujourd’hui j’ai trouvé un fournisseur sur internet, il s’agit de serresvaldeloire.com

Ils proposent 3 types d’arceaux en acier :

  • Longueur de 1,6 m avec boucles : pour des tunnels de 0,8 à 1 m de large
  • Longueur de 2 m avec boucles : pour des tunnels de 1,1 à 1,4 de large
  • Longueur de 2 m à mémoire de forme et sans boucles

Votre sélection peut se faire selon la largeur des plates-bandes que vous avez défini dans le module 3.

Les films de croissance

Autres noms : Films de forçage, film de semi-forçage

Il est important de différencier les voiles de forçage et d’hivernage que nous venons de voir précédemment, aux films de forçage ou de croissance.

Les premiers sont perméables à l’eau et à l’air, les seconds sont imperméables. C’est-à-dire que ces films, ne doivent en aucun cas se trouver en contact avec les plantes comme c’est possible avec les voiles. Auquel cas, ils bruleraient les cultures. Ils doivent donc être placés sur des arceaux et former les tunnels nantais.

Ces films sont composés de polyéthylène et nous pouvons trouver des épaisseurs de 40µ à 70µ, en général. Choisissez de préférence les plus épais, plus durables. Leur nom commercial s’attribue souvent des qualificatifs de « pro » ou « maraicher ».

Les avantages :

  • Améliorent la croissance des plantes et assurent leur protection contre le gel, la grêle et le vent (pas trop violent)
  • Effet de serre qui provoque une hausse de température et favorise la germination et croissance des plantes.
  • Traité anti-UV, ils résistent au soleil et se garde plusieurs années.

Les inconvénients :

Dès qu’il y a des journées bien ensoleillées, l’effet de serre est amplifié, ce qui peut nuire aux plantes. Il faut alors entrouvrir les tunnels sur les côtés pour permettre de redescendre en température. Ce qui demande une gestion quotidienne et tout le monde n’a pas cette possibilité.

Une bonne alternative :

Il existe alors une alternative, ce sont les films de croissance perforés, qui permettent la circulation de l’air sans avoir à gérer quotidiennement l’ouverture/fermeture des tunnels.

Où en trouver ?

Comme pour les voiles, vous trouverez des films dans toutes les jardineries et magasins de bricolage. Une marque courante dans le marché est Nortene.

En ligne, il y a de nombreux vendeurs :

  • serrevaldeloire
  • direct-filet
  • magellan
  • etc.

Poursuivre : Installer un tunnel nantais